Mentions légales


1 - Mentions légales
Mutualité de La Réunion Services de Soins et d'Accompagnement Mutualistes (MR SSAM) - Organisme soumis aux dispositions du Livre III du Code de la Mutualité. Immatriculée au répertoire SIRENE sous le n° 443 459 615. Siège social: 14, Boulevard Doret BP 340 - 97467 Saint-Denis cedex."

2 - Réalisation éditoriale
Directeur de la publication : Frédéric ANNETTE
Rédacteur en chef : Diane BAILLIEUX
Rédacteur : Tristan CALICHARANE, Tanguy SEVAT
Conception graphique : Tanguy SEVAT

3 - Hébergement
Hébergement assuré par blogger.

4 - Mentions CNIL
Conformément à la loi “informatique et libertés” (Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978), vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et de suppression des données relatives aux informations vous concernant. Vous pouvez l’exercer en nous informant par courrier électronique ou en téléphonant au 0262.947.700.

5 - Propriété intellectuelle
L’ensemble du contenu de ce site est la propriété de la Mutualité de La Réunion Services de Soins et d'Accompagnement Mutualistes (MR SSAM).Les logos, marques et visuels présents sur ce site sont déposés.Les bases de données développées sont la propriété exclusive de la Mutualité de La Réunion Services de Soins et d'Accompagnement Mutualistes (MR SSAM).Droits de reproduction et de diffusion réservés.

6 - Liens hypertextes
Les liens hypertextes vers la page d’accueil du site sont autorisés, après information du directeur de publication (contact@universitesolidaire.fr).
Les liens profonds, c’est-à-dire vers les autres pages du site, sont soumis à l’autorisation du directeur de publication.
Le site propose des liens vers des sites sur lesquels la Mutualité de La Réunion Services de Soins et d'Accompagnement Mutualistes (MR SSAM) n’exerce aucun contrôle mais pour lesquels le site a effectué une vérification a priori. La Mutualité de La Réunion Services de Soins et d'Accompagnement Mutualistes (MR SSAM) dégage toute responsabilité quant au contenu de ces sites.

7 - Loi
Le contenu du site est régi par la loi française. Il en est ainsi des règles de fond comme des règles de forme, et son contenu sera apprécié par la seule juridiction française compétente.